Photogrammétrie

La photogrammétrie est une méthode de relevé en trois dimensions d'un objet, d'une structure, voire d'un site tout entier. Après une première phase d'acquisition d'un nombre important de photographies (grande surface de recouvrement), une seconde phase consiste à analyser et traiter ces images à l'aide d'un logiciel qui va reconstruire le volume par le biais d'algorithmes. Combinée à des prises de mesures, la photogrammétrie permet d'obtenir des images à l'échelle en deux ou en trois dimensions. Fondée sur le principe de paralaxe et de stéréoscopie, cette méthode est particulièrement utile pour la numérisation d'objets ou de sites archéologiques. L’évolution de la discipline permet d’obtenir aujourd’hui, en un temps record, une restitution 3D de vestiges sur lesquels les chercheurs peuvent revenir, travailler, prendre des mesures, etc.

Cette technique se développe dans toutes les disciplines, de l'art pariétal à l'archéologie urbaine en passant par l'étude des objets issus des fouilles. Elle ouvre également des champs d'études nouveaux comme sur des gisements sous-marins à grande profondeur où la photogrammétrie tend à se substituer aux travaux de dessins manuels.

Consulter la notice "photogrammétrie" du centre national de ressources textuelle et lexicale (cntrl)

Thésaurus

Liste hiérarchisée de termes et définitions. Pour l’ensemble du vocabulaire propre à l'architecture ou la peinture, la sculpture, l’orfèvrerie ou les textiles, les définitions sont issues principalement des sources suivantes :

Pour en savoir plus : http://www.editions-du-patrimoine.fr/Librairie/Vocabulaires/Architecture-Description-et-vocabulaire-methodiques